Vidéo : Les Prémices

Il y a trois mois, Pierre Bogrand a perdu son travail de plongeur dans un restaurant. Entre deux services, il avait importuné des clients en essayant de leurs vendre des peintures qu’il a réalisé. Convaincu de son talent, il a su obtenir un rendez-vous avec un galeriste réputé de Bruxelles.